first_imgLe gouvernement provincial prend des mesures pour protéger les enfants et les jeunes en ligne. Ramona Jennex, ministre de l’Éducation, a annoncé aujourd’hui 25 mai que Wayne MacKay, professeur à l’école de droit Schulich de l’Université Dalhousie, sera président de la commission d’étude chargée d’examiner la question de la cyberintimidation et de formuler des recommandations. « À mon avis, nous avons une obligation de réunir des gens pour trouver des solutions à la cyberintimidation, a dit Mme Jennex. Depuis que nous avons annoncé la formation de la commission d’étude, nous avons reçu un énorme soutien des Néo-Écossais qui veulent participer. » « Je remercie M. MacKay et tous les membres de la commission d’étude pour leur volonté de trouver des façons de protéger les jeunes contre les effets néfastes de la cyberintimidation. » M. MacKay a eu une brillante carrière comme administrateur universitaire, juriste, professeur et expert en droit constitutionnel et en droits de la personne. Il a été recteur et vice-chancelier de l’Université Mount Allison ainsi que conseiller auprès de gouvernements, d’organismes nationaux et de tribunaux sur des enjeux liés à la diversité, des questions constitutionnelles et des initiatives liées aux droits civils et aux droits de la personne. En juin 2005, il a été nommé membre de l’Ordre du Canada. « Peu d’enjeux dans les écoles ont attiré l’attention du public autant que l’intimidation et les conséquences tragiques pour les victimes d’intimidation sous toutes ses formes, y compris la cyberintimidation, a dit M. MacKay. C’est un honneur pour moi d’entreprendre cette importante tâche et j’espère pouvoir formuler des recommandations pragmatiques et efficaces pour aborder ce problème réel et croissant dans notre société. » La commission d’étude sur la cyberintimidation, qui fera rapport à la ministre de l’Éducation en décembre, est formée des cinq membres suivants : M. MacKay, Mat Whynott, adjoint de ministre pour la jeunesse, Rola AbiHanne, conseillère en orientation au ministère de l’Éducation, Wendy MacGregor, parent de la région d’Halifax, et Breanna Fitzgerald, élève de 12e année de New Waterford. La commission d’étude sera appuyée par un groupe de travail formé de 20 membres et concentrera ses efforts sur quatre domaines clés liés à la cyberintimidation, c’est-à-dire l’intervention, l’éducation, l’évaluation et les politiques.last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *